Massage médical 2ème partie

Note

Pré-requis: avoir suivi la première partie
cursus accrédité par la Fondation ASCA

STRATEGIE PEDAGOGIQUE

Sur le plan pédagogique, notre plan d’études est construit sur la base d’un cycle d’action complet présentant les différentes étapes nécessaires à la maîtrise d’une situation de travail : informer, planifier, réaliser, évaluer.

  1. Le Masseur Médical est capable de recueillir des informations pour situer, dans les conditions générales, une tâche à accomplir. Il s’agit ici de mobiliser ses connaissances théoriques, sa capacité d’écoute et d’interprétation des signaux observés.
  2. Le Masseur Médical est capable de formuler une hypothèse de travail et planifier son action thérapeutique. Il s’agit en l’occurrence de la préparation de l’acte de soin et l’établissement d’un plan de travail à court, à moyen et à long terme. Si nécessaire, le plan sera dûment justifié et supervisé par un personnel plus expérimenté.
  3. Le Masseur Médical est capable de mettre en œuvre l’action qui a été planifiée et qu’il jugera adéquate en termes d’efficacité.
  4. Le Masseur Médical est capable d’évaluer le résultat de l’action exécutée pour en connaître l’effet et, le cas échéant, y apporter des corrections. Cette évaluation rejoint la première étape du cycle. Il s’agit à nouveau de collecter les informations nécessaires pour reprendre un nouveau cycle.

Le plan d’études en Massage Médical se décline en huit modules d’apprentissages. Chaque module vise à l’acquisition de compétences spécifiques. Les cours du programme sont choisis en fonction de leur pertinence quant aux compétences à acquérir.

Tous les cours de ce programme pourraient être suivis individuellement au titre de Formation Continue.

970 heures dont 270 heures d’autoformation

Notre cursus est entièrement reconnu ASCA !!

Les personnes qui désirent se présenter à l’examen fédéral devront, en plus de la validation de l’ensemble des modules, ajouter au cursus l’apprentissage de l’électrothérapie et réaliser un stage en milieux hospitaliers d’au moins 450 heures. Ils doivent également remplir les conditions légales (justifier d’une maturité fédérale ou d’un CFC), Cet examen se fait en dehors de l’Ecole en présence d’experts du domaine. Le titre ainsi obtenu sera officiellement reconnu et protégé par la Confédération.

Durée totale du cursus deuxième partie

970 heures

dont 270 heures d’autoformation

soit environ 162 jours

Descriptif du cursus

Envoyez-nous un mail

4 + 3 = ?